//
Société

Des anciens militaires dans la rue pour leur retraite

Hier des ex-combattants des FAPLA, les Forces armées du MPLA, l’un des mouvements de libération du pays et l’actuel parti au pouvoir, se sont réunis dans le centre de la capitale Luanda.

Ils ont tenté d’aller demander des comptes au Palais présidentiel avant d’être dispersés par un solide dispositif de police. Leur revendication : bénéficier d’une retraite pour pouvoir faire vivre leur famille. Cette mobilisation illustre l’actuel malaise au sein de cette partie de la population (pour en savoir plus c’est ici).

Illustration: Le quartier de Maianga après l’arrivée des forces des police.

Les revendications des anciens militaires sur RFI :

« Je suis entré dans l’armée à 15 ans et j’en suis sorti après 29 ans de service, j’ai été réformé en 1992 et depuis cette date je n’ai reçu aucune garantie. Depuis cette date, alors que je n’ai même plus de cheveux blancs, je dois travailler pour survivre, je n’ai pas de maison, je n’ai pas la vie facile, et ils disent que le pays est en plein développement ! ».

Comme cet ancien militaire, ils étaient une centaine le 7 juin à clamer leur indignation dans la capitale angolaise. Malgré de nombreuses années de service, plusieurs décennies pour certains, beaucoup d’ex-soldats ne touchent pas de retraite. Résultat : ils vivent dans une grande pauvreté et ils en viennent à regretter les sacrifices faits pour libérer leur pays du colonisateur portugais : « Nous avons perdu notre temps dans les forces armées, nous n’avons pas étudié, nous ne nous sommes pas formés, nous n’avons pas réussi notre vie ».

Depuis 2002, une loi garantit pourtant des droits économiques et sociaux aux anciens combattants de la libération nationale. Sans effet selon les manifestants. Du coup, face aux policiers et aux militaires déployés par le gouvernement pour les refouler, ils ont le sentiment d’avoir été trahis :

« Nous sommes les libérateurs du pays, nous sommes entrés volontairement dans les forces armées, comme soldats du MPLA. Aujourd’hui, nous sommes là pour réclamer ce qui nous est dû et, eux, ils sortent des policiers avec des chiens pour nous mordre, pourquoi, si nous sommes les libérateurs du pays ? », déclare l’un d’entre eux.

Le compte-rendu fait pour l’AFP :

LUANDA, 7 juin 2012 (AFP) – Un rassemblement d’une centaine d’anciens militaires demandant au gouvernement le paiement de leur pension de retraite a été dispersé par la police jeudi à Luanda, a constaté une journaliste de l’AFP. Les manifestants, des anciens combattants des forces armées du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), le parti au pouvoir en Angola, se sont rassemblés dans le quartier central de Maianga à la mi-journée.

Ils ont ensuite marché vers le ministère de la Défense et le Palais présidentiel avant d’être rapidement dispersés par des forces de police et des militaires. « Nous avons rempli notre service militaire obligatoire et nous devons recevoir une pension de retraite pour cela, mais la vérité, c’est que nous ne recevons rien», a expliqué à l’AFP Domingos Alfredo Cassule, l’un des manifestants. « Nous vivons de petits boulots et nos enfants sont obligés de vendre de l’eau pour que nous puissions manger», a-t-il ajouté soulignant la difficulté des anciens militaires, souvent âgés et sans formation, à trouver un emploi.

Les anciens militaires sont nombreux en Angola, pays qui a connu une longue période de combats, contre le colon portugais entre 1961 et 1975 puis entre mouvements de libération nationale lors d’une guerre civile qui a duré jusqu’en 2002. Depuis le retour de la paix, nombre d’anciens combattants se trouvent dans une grande précarité, malgré le vote d’une loi en 2002 leur garantissant des droits économiques et sociaux. Une majorité d’Angolais vit dans la pauvreté malgré la manne du pétrole, dont le pays est deuxième producteur africain derrière le Nigeria.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :