//
Culture, Société

Une soirée avec la communauté cap-verdienne de Luanda

L’Angola compte une importante et ancienne communauté cap-verdienne, qui rassemble près de 30 000 personnes.

Ces dernières sont  venues travailler dans les plantations de café angolaises à l’époque coloniale, puis chercher un avenir meilleur dans les années 1970 et 1980.

Et elles sont restées en Angola sans pour autant oublier leur pays d’origine.

Dans la capitale angolaise, les membres de cette communauté se réunissent dans un petit bar familial, le Cabo Verde, sur Ilha, l’île qui longe la baie de Luanda.

Tous les vendredis et dimanches, ils passent la soirée ensemble à écouter la musique de leur enfance, danser et s’amuser.

Illustration: Ilha à la tombée de la nuit.

Ecoutez le reportage diffusé sur RFI :

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :