//
Diplomatie, Economie

L’Angola et le Portugal toujours plus proches

P1040825

Le ministre des affaires étrangères portugais est en visite à Luanda jusqu’à ce soir.

Objectif : renforcer les relations commerciales entre les deux pays, déjà très importantes.

Entretiens officiels hier, avec le président angolais, le vice-président et le ministre des relations extérieures.

Rencontres avec la communauté portugaise aujourd’hui, représentant catholique, chef d’entreprise et un passage par l’Institut Camões.

Illustration : Paulo Portas (à droite) le ministre des affaires étrangères portugais et Georges Chicoti (à gauche) son homologue angolais.

Le bilan de la journée d’hier :

L’Angola et le Portugal ont plaidé mardi pour un renforcement de leurs relations commerciales et de coopération, alors que les exportations croisées entre les deux pays ont fortement augmenté en 2012. « En 2012, les exportations portugaises vers l’Angola ont augmenté de plus de 30 %, ce qui a considérablement aidé notre pays à faire face à la crise économique actuelle », a déclaré Paulo Portas, le ministre portugais des affaires étrangères, à l’issue d’un entretien avec le président angolais, José Eduardo dos Santos.

« Les exportations de l’Angola à destination du Portugal se sont également beaucoup développées, avec un taux de croissance à deux chiffres », a ajouté le ministre portugais en visite officielle de deux jours dans l’ancienne colonie. « Nous voulons non seulement renforcer notre collaboration dans les domaines où elle est déjà forte mais aussi la développer dans de nouveaux secteurs », a indiqué M. Portas, annonçant l’organisation cette année du premier sommet bilatéral, probablement au deuxième semestre en Angola.

« Nous serions notamment intéressés par une coopération dans le domaine de l’éducation puisque notre pays a besoin de former des cadres dans l’enseignement », a indiqué le ministre des relations extérieures angolais, Georges Chicoty. « Un grand nombre d’entreprises portugaises souhaitent venir en Angola et, dans le même temps, un certain nombre de secteurs qui vont être privatisés au Portugal pourraient intéresser notre pays », a souligné le ministre angolais.

Anciennes, les relations commerciales entre les deux pays n’ont cessé de se renforcer ces dernières années, l’Angola vendant son pétrole à Lisbonne et Luanda achetant des biens alimentaires et de consommation au Portugal.

Près de 1 000 entreprises portugaises, notamment dans la construction, sont installées en Angola, qui compte une importante communauté portugaise de plus de 100 000 personnes. Depuis 2011, l’ancienne colonie est le troisième pays d’origine des revenus envoyés par les migrants portugais, derrière la France et la Suisse, selon l’Observatoire portugais de l’émigration.

Ces derniers temps, l’Angola investit massivement au Portugal dans des domaines aussi divers que l’immobilier, le luxe, les banques et le pétrole. Entre 2002 et 2009, les investissements angolais au Portugal sont passés de 1,6 à 116 millions deuros selon l’Agence portugaise pour linvestissement et le commerce extérieur.

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :