//
Culture, Diplomatie, Société

L’Unesco veut promouvoir une culture de la paix en Afrique

P1050020

Depuis hier, un forum réunit des représentants de nombreux pays d’Afrique à Luanda.

Cette rencontre, qui va durer jusqu’à demain, est organisée par l’Unesco et le gouvernement angolais.

Son thème : trouver des outils pour développer une culture de la paix en Afrique.

Une courte présentation faite pour l’AFP :

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a annoncé mardi à Luanda sa volonté d’élaborer un programme d’actions concrètes visant à développer la résolution pacifique des conflits en Afrique.

« Nous sommes en train de lancer de nouveaux projets dans des pays en conflit ou en sortie de crise, en Côte d’Ivoire, au Soudan du Sud, en Ouganda et Guinée-Bissau », a déclaré  Irina Bokova, la directrice générale de l’Unesco au cours d’un Forum panafricain sur une culture de paix organisé dans la capitale angolaise jusqu’à jeudi.

« Le continent africain a autant besoin de paix que de pain pour nourrir ses enfants », a déclaré José Eduardo dos Santos, le président angolais. Festivals culturels nationaux, rencontres sportives interscolaires, cérémonies de purification des anciens soldats, création de comités de quartier font partie des exemples d’actions possibles citées.

Le Forum réunit des représentants de presque tous les pays du continent, mais aussi des différents organisations régionales, ainsi que de la Banque africaine de développement.

Ecoutez les déclarations (en portugais) faites lors de l’ouverture du forum et diffusées sur RFI :

Le président angolais, José Eduardo dos Santos

L’ancien président du Mozambique Joaquim Alberto Chissano

 

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “L’Unesco veut promouvoir une culture de la paix en Afrique

  1. Cérémonies de purification des anciens soldats ?

    Publié par Myriam Verne-Soury | 27 mars 2013, 13:31
  2. Oui cela semble étrange mais c’est une façon pour les anciens combattants de demander pardon aux victimes, à la société et même à Dieu (ou aux esprits en fonction des croyances de chacun) pour les crimes qu’ils ont commis. Dans le cas de guerre civile, c’est un moyen de réconcilier les gens, les communautés ou groupes ethniques entre eux mais aussi de réintégrer les anciens soldats dans la société.

    Publié par estellemaussion | 28 mars 2013, 10:51

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :