//
Politique, Société

Des heurts entre militants de l’Unita et du MPLA font un mort

P1050388

La violente altercation a eu lieu près de Huambo dans le sud du pays.

C’était les 10 et 11 mai derniers en marge d’une activité partisane de l’Unita, le principal parti d’opposition.

La région de Huambo est régulièrement le théâtre de violences entre militants des deux partis.

Ancien fief de l’Unita, la zone a été reconquise par le parti au pouvoir depuis 2008.

Liberty Chiyaka, secrétaire provincial de l’Unita (sur la photo ci-contre), a déploré hier ce regain de violence.

Ecoutez le son diffusé sur RFI :

Les explications de ce regain de tensions sur RFI :

Depuis toujours tendues, les relations entre l’Unita et le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) se sont crispées ces derniers jours. En cause : la tournée à l’étranger du chef de l’Unita, Isaias Samakuva, et notamment ses déclarations faites au Portugal. Il a annoncé la préparation d’un processus judiciaire visant la fortune de la famille présidentielle, dont une partie serait investie à Lisbonne.

Ces propos ont irrité davantage un pouvoir déjà bien remonté. Il y a une semaine, le ministère de la Communication sociale a menacé de suspendre Radio Despertar, financée par l’Unita, l’accusant de diffamation et de trouble à l’ordre public. Au Parlement, les discussions sont plus que houleuses. A chaque incident, les partis s’accusent mutuellement d’entretenir un climat de violences.

Malgré la fin de la guerre civile, il y a onze ans, l’Unita et le MPLA semblent incapables de faire la paix. Et le contexte social de pauvreté et d’inégalités alimente les tensions. L’Unita s’en sert pour pointer l’incompétence, voire le cynisme du parti au pouvoir. Le MPLA l’utilise au contraire comme moteur de son action et promesse d’un avenir meilleur.

Le récit des événements avec la dépêche AFP :

Le principal parti d’opposition angolais, l’Unita, a déploré mardi la mort d’un de ses militants dans le sud du pays, après une violente confrontation avec des membres du parti au pouvoir, le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA).

« Le militant de 42 ans était en train de préparer une activité partisane avec 22 compagnons quand il a été attaqué par des membres du MPLA local avec des armes blanches et des pierres, ce qui a entraîné sa mort et fait six blessés », a indiqué Liberty Chiyaka, secrétaire provincial de l’Unita pour la région de Huambo, où l’incident a eu lieu le 11 mai.

Les militants étaient en train de monter une tribune. Le militant décédé était père de onze enfants. L’Unita prévoit d’organiser une veillée en son hommage le 1er juin à Huambo. « Cet incident grave marque un important pas en arrière dans un contexte d’amélioration de la cohabitation entre les deux forces politiques, notamment depuis les dernières élections de 2012 », a ajouté M. Chiyaka, soulignant qu’entre 2002 et 2010 ces violences avaient fait 13 morts au sein de l’Unita dans la région de Huambo.

En réponse, le vice-gouverneur de la province, Guilherme Tuluca, a indiqué à l’agence de presse angolaise Angop que la police enquêtait pour faire la lumière sur cette affaire. « C’est une zone où l’Unita ne bénéficie pas du soutien de la population à cause des violences commises dans le passé et les dirigeants du parti doivent l’accepter », a-t-il dit, accusant l’Unita d’être à l’origine des violences dans cet ancien bastion de l’Unita, reconquis depuis 2008 par le MPLA. Sollicitées par l’AFP, les polices nationale et locale n’ont pas été en mesure de commenter les incidents.

A l’issue des dernières élections générales d’août 2012, le MPLA a obtenu 71,84% des voix contre 18,6% pour l’Unita, son ancien rival durant la guerre civile, et 6% au nouveau parti Casa, un résultat ayant reconduit à la présidence pour cinq ans le chef du MPLA, José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 33 ans.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :