//
Société

Une manifestation de jeunes dispersée par la police à Luanda

P1050461

Ce devait être une veillée pacifique, cela a tourné à la manifestation.

Le rassemblement a eu lieu hier en fin d’après-midi, place de l’Indépendance, dans le centre-ville de Luanda.

Les jeunes protestaient contre la disparition depuis un an de deux d’entre eux.

Mais assez vite, les slogans ont également appelé à une vraie démocratie et de meilleures conditions de vie.

Le récit des événements avec la dépêche AFP :

Une manifestation de jeunes Angolais, organisée lundi à Luanda pour protester contre la disparition de deux hommes depuis un an, a été violemment dispersée par la police, a constaté une journaliste de l’AFP.

Sur la place de l’Indépendance de la capitale angolaise, une vingtaine de jeunes ont scandé des slogans pendant plus d’une heure, avant d’être violemment dispersés par les policiers accompagnés d’une brigade canine et d’agents à cheval. La dispersion a suscité les huées de centaines de passants aux abords de la place, et la circulation automobile a été perturbée.

« Nous nous rassemblons aujourd’hui en mémoire de deux membres de notre groupe dont nous sommes sans nouvelles depuis un an, malgré nos nombreuses demandes d’information auprès des autorités », a expliqué Manuel Sebastiao Antonio Faustino, un des manifestants.

Le groupe dénonce la disparition depuis mai 2012 d’António Alves Kamulingue et Isaías Cassule, alors qu’ils tentaient d’organiser une manifestation devant réunir une partie de la jeunesse et des anciens militaires mécontents de leur situation sociale. Selon les organisateurs de la manifestation, trois participants ont été arrêtés par la police, une information que n’ont pas confirmée les forces de police présentes sur place, expliquant agir pour garantir la sécurité et l’ordre publics.

P1050509

La police avait déjà empêché la tenue d’une manifestation pour le même motif le 30 mars près d’un cimetière à la périphérie de Luanda. Depuis mars 2011, des mouvements de jeunes organisent régulièrement des manifestations contre le régime du président José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 33 ans, en demandant une réelle démocratie ainsi qu’un meilleur partage des richesses dans le pays.

Ces manifestations s’étaient multipliées l’an dernier avec la tenue des élections générales en août, qui se sont soldées par la victoire du parti au pouvoir, le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), et la reconduction de l’actuel président angolais à son poste pour cinq ans. L’Angola, deuxième producteur de pétrole d’Afrique derrière le Nigeria, affiche une forte croissance économique depuis dix ans mais la majorité de sa population, et notamment sa jeunesse, vit dans une grande pauvreté.

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Une manifestation de jeunes dispersée par la police à Luanda

  1. Jusqu’à quand ce gouvernement va-t-il continuer d’empêcher l’exercice d’un droit constitutionnel ? Il est plus que temps d’arrêter de faire semblant de vivre en démocratie dans le pays. Tout le monde sait que nous vivons sous un régime autoritaire et violent. Mais cela ne va pas durer car nous, le peuple, en avons marre…

    Publié par Patriota Liberal | 29 mai 2013, 00:58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :