//
Economie

L’Angola et le défi du capital humain

P1070731

Depuis le retour de la paix, il y a douze ans, l’Angola a de nombreux défis à relever.

Reconstruire ses infrastructures a été le premier et les progrès dans ce domaine sont spectaculaires.

Reste aujourd’hui à diversifier une économie centrée sur le pétrole afin de développer une industrie, de refaire partir une agriculture autrefois florissante…

Et d’employer une main d’oeuvre nationale qui, pour le moment, à du mal à faire face au chômage.

Cette nécessité a donné lieu à une politique publique d' »angolanisation », notamment appliquée dans le secteur pétrolier.

Comment cela fonctionne-t-il ? Est-ce que cette politique est la clé du succès ?

Eléments de réponse avec cet article publié lundi 3 mars 2014 dans le quotidien La Croix : ici. 

Illustration : le projet CLOV, développé par Total, est présenté comme un exemple de transfert de compétences.

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :