//
Diplomatie, International

L’Angola promet 10 millions de dollars à la Centrafrique

thumbs.sapo

La présidente par intérim de la République centrafricaine était à Luanda mercredi.

Une visite officielle pour renforcer la coopération avec l’Angola.

Mais surtout pour demander de l’aide et obtenir des soutiens, diplomatiques et financiers.

C’est chose faite avec Luanda, qui assure en ce moment la présidence des pays des Grands Lacs.

Illustration : les deux chefs d’Etat, pris par Rogério Tuti du Jornal de Angola.

Les déclarations officielles avec l’AFP :

L’Angola a annoncé mercredi l’octroi d’une aide de 10 millions de dollars à la Centrafrique, un don annoncé à l’occasion d’une visite à Luanda de la présidente centrafricaine de transition, Catherine Samba Panza. « L’Angola va fournir une aide à la Centrafrique pour soutenir le fonctionnement du gouvernement de transition et répondre à la crise humanitaire en cours », a déclaré à la télévision angolaise Joaquim do Espirito Santo, directeur Afrique du ministère angolais des Relations extérieures.

« La valeur de cette aide est de 10 millions de dollars (…) et il pourra y avoir des négociations en vue d’un accord ouvrant une ligne de crédit à la Centrafrique », a-t-il ajouté en marge d’une visite officielle de deux jours de Catherine Samba Panza. « Il reste encore des pics de violences, mais d’une manière générale, la situation commence à être maîtrisée », a déclaré Mme Samba Panza, soulignant que les besoins de son pays sont « énormes » et qu’elle compte sur « l’appui de (ses) frères africains ».

L’Angola, deuxième producteur de pétrole du continent derrière le Nigeria, appelle à un renforcement de la coopération africaine pour assurer le retour de la stabilité sur le continent, mais refuse d’envoyer des troupes à l’étranger. En début de semaine, l’Onu a plaidé pour l’envoi de 12.000 Casques bleus en République centrafricaine afin de mettre fin aux violences intercommunautaires
qui minent le pays.

Deux sons diffusés sur RFI, le premier de Joaquim do Espirito Santo, du ministère angolais des Relations Extérieures.

Le second de Catherine Samba-Panza avant son départ de Luanda.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :