//
Politique

L’Unita dénonce une dégradation du climat politique et social

P1080873

Conférence de presse du parti Casa aujourd’hui, une autre de l’Unita hier.

Les partis de l’opposition font à nouveau un peu parler d’eux.

Cette activité politique intervient dans un contexte un peu particulier.

Le président angolais a reçu le chef de l’Unita (ci-contre, Isaias Samakuva) mardi, une première depuis 2011.

L’Unita en a profité pour critiquer la politique menée actuellement par le parti au pouvoir, le MPLA.

Le parti Casa a fait savoir lui qu’il attendait la réponse à sa demande de rencontre avec José Eduardo dos Santos depuis un an.

Le détail des déclarations de l’Unita avec la dépêche AFP :

Le principal parti d’opposition angolais, l’Union pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita), a dénoncé mercredi à Luanda la dégradation de la situation sociale, sécuritaire et démocratique dans le pays, appelant le MPLA au pouvoir à prendre ses responsabilités.  » Depuis 2002, nous avons entamé un processus de démocratisation et de réconciliation nationale mais, depuis quelques  temps, (…) nous sommes en train de régresser « , a déclaré Isaias Samakuva, le président de l’Unita, au lendemain d’une rencontre avec le président angolais, José Eduardo dos Santos.

Au pouvoir depuis bientôt 35 ans et réélu en août 2012 pour cinq ans, le président angolais a reçu mardi pendant une heure le chef du principal parti d’opposition, une première depuis 2011. « Nous craignons que ce retour en arrière ne prenne des proportions dangereuses ce qui pourrait entraîner à nouveau le pays dans une situation d’instabilité « , a ajouté le dirigeant de l’Unita. « Nous avons compris que notre appel et nos préoccupations ont été entendus et (…) nous allons maintenant attendre la réponse « , a indiqué M. Samakuva, dont le parti a échoué à deux reprises en 2008 et 2012 contre le Mouvement Populaire de libération de l’Angola (MPLA) de José Eduardo dos Santos.

 » Pour nous, l’important c’est que les Angolais commencent à prendre l’habitude de dialoguer pour résoudre leurs problèmes « , a ajouté le chef de l’Unita.  » Si nous voulons faire de l’Angola une grande puissance, il faut commencer par résoudre les problèmes du quotidien « , a encore indiqué le président de l’Unita citant notamment l’accès à l’eau potable, à l’électricité, à l’éducation et à la santé. A l’issue des dernières élections générales d’août 2012, le MPLA du président José Eduardo dos Santos a obtenu 71,84% des voix contre 18,6% pour l’Unita, son ancien rival durant la guerre civile, et 6% au nouveau parti Casa.

Sorti dévasté d’une violente guerre civile en 2002, l’Angola connaît depuis le retour de la paix un fort développement économique grâce à son pétrole avec une moyenne de 10% de croissance sur la dernière décennie. Malgré cette richesse, la majorité de sa population vit dans une grande pauvreté, avec moins de deux dollars par jour, et les inégalités sociales et économiques se creusent.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :