//
Justice

Report du procès du journaliste Rafael Marques au 14 mai

26KRISTOF-articleLarge

Il y a du nouveau dans le procès qui oppose le journaliste Rafael Marques à sept généraux angolais.

L’audience d’hier n’a pas duré plus de deux heures avant d’être ajournée.

Le tribunal n’a pas eu le temps de statuer sur plusieurs questions techniques soulevées par les avocats du journaliste.

Surtout, un accord à l’amiable pourrait être trouvée entre les deux parties.

Illustration : lors de l’ouverture du procès le 24 mars.

Le compte-rendu de la journée d’hier :

Le procès à huis clos du journaliste angolais Rafael Marques, poursuivi par sept généraux pour « dénonciation calomnieuse », a été reporté au 14 mai alors qu’un accord à l’amiable pourrait être trouvé entre les deux parties, a-t-on appris jeudi à Luanda auprès des parties. « Nous sommes en train de discuter pour que le cas entre moi et les généraux soit résolu à l’amiable », a déclaré à l’AFP le journaliste et militant anti-corruption à l’issue de l’audience, la première depuis l’ouverture du procès le 24 mars.

« Cet accord, qui pourrait être annoncé lors de la prochaine audience le 14 mai, clôturerait définitivement le dossier et montrerait que nous recherchons la réconciliation », a ajouté M. Marques, qui resterait toutefois visé par une plainte pour diffamation de la société ITM Mining. L’affaire a commencé avec la publication en 2011 au Portugal du livre « Les Diamants du Sang: Torture et corruption en Angola ». Rafael Marques y accuse les généraux d’avoir cautionné des « crimes contre l’humanité » contre la population de la région diamantifère des Lundas, dans le nord-est de l’Angola.

Les avocats des généraux n’ont pas mentionné le possible accord mentionné par le journaliste. Mais ils ont confirmé le report de l’audience au 14 mai pour leur laisser le temps de se prononcer sur plusieurs questions juridiques et techniques soulevées par les avocats de Rafael Marques. « Nous allons analyser le processus, nous prononcer sur le sujet et faire parvenir notre position par écrit au tribunal pour le 14 mai », a déclaré à l’AFP Antonio Caxito Marques, l’un des deux avocats des généraux.

Les sept généraux incriminés, dont le ministre d’Etat et chef de la Maison militaire, le général Manuel Helder Vieira Dias Junior « Kopelipa » –très proche du président José Eduardo dos Santos–, ainsi que deux anciens commandants en chef de l’armée, contestent les accusations portées par le journaliste. Fin 2012, les généraux avaient déposé une plainte devant la justice portugaise contre le journaliste et sa maison d’édition, Tinta da China, pour diffamation. Le tribunal avait classé le dossier début 2013, faute de preuves, et estimant que la publication relevait de l’exercice de la liberté d’expression et d’information.

Advertisements

Discussion

Une réflexion sur “Report du procès du journaliste Rafael Marques au 14 mai

  1. Je me suis abonnée à ton blog, tu peux faire de même sur le mien.

    Publié par diallomatine | 25 avril 2015, 00:53

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sur Twitter

Sur Facebook

%d blogueurs aiment cette page :